• Le Perroquet & l’Autiste

     Le Perroquet & l’Autiste

    Le Perroquet & l’Autiste

    UN PERROQUET AU SECOURS D’UN ENFANT AUTISTE

         Le petit Dylan Hargreaves est un enfant de 4 ans atteint d’autisme. Il vit avec ses parents à Blackburn en Angleterre.
    Comme la plupart des autistes, l’enfant était incapable de parler, enfermé dans sa solitude intérieure.

         Il y a quelques temps, la famille a acheté un Ara (Ara ararauna), ce superbe perroquet originaire d’Amérique du Sud.
    Prénommé Barney, notre Ara est doué de parole.

         Quelle n’a pas été la surprise de la mère du jeune Dylan en entendant pour la première fois son fils articuler des mots.
    Imitant Barney, Dylan est capable aujourd’hui de dire des mots simples comme Nuit, papa, maman, bonjour, au revoir.Le Perroquet & l’Autiste

         Les spécialistes de l’autisme pensent que bientôt Dylan pourra prononcer des mots de deux syllabes.

         Sa mère apprend au perroquet des mots et Dylan essaye de les répéter. Elle pense que l’articulation lente du ara aide Dylan à mieux assimiler les mots.

         Leur vie a changé et s’est ensoleillée depuis l’arrivée de Barney. Aujourd’hui, la maman de l’enfant ne se lasse pas d’entendre son fils lui dire chaque fois qu’elle le met au lit :’Nuit, nuit, maman ».

         Selon le thérapeute DR Roddham, il n’y a aucun doute que l’enfant imite l’oiseau. Pour une raison inconnue, cet animal a attiré l’attention du petit garçon alors que rien, jusqu’à présent, ne l’avait fait réagir au monde extérieur.

         Cette belle histoire  est également un espoir pour d’autres familles. En effet, il est fort probable que des études soient menées afin d’essayer de communiquer avec les jeunes autistes.
    Nul doute que les spécialistes n’en resteront pas là et tenteront, avec l’aide de perroquets, de briser ce mur du silence.

     

    Le Perroquet & l’Autiste

    Le Perroquet & l’Autiste

     


    10 commentaires
  • Les perles des jeunes élèves

     

     Les perles des jeunes élèves

    Les perles des jeunes élèves

    Les perles des jeunes élèves

    Ne sont-ils pas mignons ces jeunes élèves qui répètent

    ce qu'ils ont cru comprendre mais qu'ils n'ont pas compris du tout . . .

    Les perles des jeunes élèves

    Les examens sont utiles pour le dépistage de l'ignorance.

    Il n'y a pas d'arbre dans le désert parce qu'on n'arrive pas à faire pousser de l'eau.

    La vaccination est obligatoire pour tous les élèves qui ne sont pas encore morts.

    Être à l'heure, c'est important surtout quand on est en retard.

    Pour nous mettre en rangs le maître nous enfile les uns après les autres.

    Le mercredi est un jour de congé en souvenir des enfants morts pour l'école.

    L'âge de pierre a commencé avec l'invention du bronze.

    Par commodité le Sud a été placé en dessus du Nord.

    Les cours d'eau ont le choix de se diriger vers la mer ou la montagne.

    Le caviar pousse dans des poissons très chers.

    Le hérisson est un rongeur de la famille des piquants.

    Hannibal a réussi à aller de l'autre coté des Alpes en escaladant des éléphants.

    Ceux qui n'ont pas réussi le bac s'appellent des délinquants.

    Le tabac est une plante carnivore qui mange les poumons.

    La drogue est interdite à l'école sauf pour les professeurs.

    Les cahiers de texte c'est fait pour rappeler aux profs qu'ils n'ont pas de mémoire.

    À la cantine de mon école, on mange que les restes de l'hospice des vieux d'à-côté.

    La garderie c'est fait pour les orphelins dont les parents travaillent tard le soir.

    L'archéologie permet de retrouver des vieux abandonnés dans la terre par leurs enfants.

    Une tonne pèse au moins 100 kilos surtout si elle est lourde.

    Une ligne droite devient cercle quand elle tourne.

    Le porc s'appelle le cochon parce qu'il fait des sales cochonneries.

    L'exemple du Titanic sert à montrer l'agressivité des icebergs.

    La cour de récréation est le lieu le plus enchanteur de toute l'école.

    Les aqueducs ont été construits par les Romains pour transporter du vin en France.

    Les Chinois comptent avec leurs boules.

    Il faut faire ses devoirs à la maison pour pouvoir dormir tranquille à l'école.

    Un professeur n'a pas le droit de frapper ses élèves sauf si ça lui fait du bien.

    Pendant la guerre les papys s'amusaient à faire de la résistance.

    Un téléscope est un tube qui permet de regarder la télévision de très loin.

    Le fer à cheval sert à porter bonheur aux chevaux.

    Le singe est un animal proche de l'homme mais quand même pas trop.

    L'amour est un organe qui permet au coeur de battre.

    Le problème de la violence à l'école, c'est quand les filles griffent les garçons avec leurs ongles.

    Un orphelin est un enfant qui aime ses parents parce qu'ils sont morts.

    Les perles des jeunes élèves

    Les perles des jeunes élèves


    9 commentaires
  • Cascadeur à 3 ans

    Cascadeur à 3 ans

     

    Cascadeur à 3 ans

    A 3 ans, il traverse la ville sur une mini-moto

    Un petit Chinois de 3 ans a risqué sa vie en décidant de traverser la ville sur sa mini mobilette. Son voyage a pris fin alors qu'il traversait un carrefour très fréquenté. Quand on veut voir sa maman, on peut se découvrir un courage à toute épreuve. Alors qu'il était chez son grand-père ce lundi, il a attendu que celui-ci se rende dans sa chambre pour filer à l'anglaise et rejoindre sa maman qui travaillait.

    Un périple dangereux au milieu de la circulation de la ville de Wenzhou qui n'a pas impressionné le petit garçon. Comme le montre cette incroyable vidéo de surveillance, on peut le voir sur sa mini moto en train de traverser un carrefour très fréquenté tandis que bus et voitures l'évitent de justesse.

    Le petit garçon a tout de même réussi à parcourir deux kilomètres avant d'arriver au fameux carrefour. C'est là qu'un agent de la circulation a réussi à intercepter le garçonnet et à le mettre en sécurité sur le bord de la route. Quelques minutes plus tard, le grand-père est arrivé sur les lieux alors qu'il était à la recherche de son petit-fils.  Voici la vidéo :

     

    Cascadeur à 3 ans

     

     

     


    7 commentaires
  • Les Larmes...!

     Les Larmes...!

    Les Larmes...!

     

    Pourquoi les femmes pleurent-elles plus que les hommes ?

    Les femmes pleurent davantage que les hommes. Plus souvent et plus facilement. Excepté au rugby, où ce sont les joueurs qui pleurent. En général le plus costaud des premières lignes : 120 kilos à sec, l'encolure large comme un conduit de cheminée, une tête cabossée d'enfant de choeur. Il pleure d'avoir gagné, le bougre, inconsolable jusqu'à la prochaine défaite, qui le laissera de marbre.

    Les larmes servent de lubrifiant pour les paupières et d'humidificateur pour la cornée. Elles contiennent des protéines, autrement dit des neurotransmetteurs, et des hormones (notamment l'ACTM) qui proviennent du cerveau et qui sont liées à l'état d'anxiété.

    Selon la statistique, les femmes pleurent en moyenne quatre fois plus que les hommes. Prudence : ce n'est qu'une statistique. On connait des "hommasses" arides comme le roc, et des "mâles" qui chougnent.

    Pourquoi ces débordements lacrymaux ? Parce que les femmes possèdent une hormone particulière, la prolactine, en plus grande quantité que les hommes.

    Jusqu'à 12 ans, les petites filles ne pleurent pas davantage que les petits garçons. Leur taux de prolactine sont identiques. Puis au-delà, les filles en sécrètent jusqu'à 60 % de plus que les garçons. Forcément, il y a un trop plein. Il faut é-li-mi-ner.

    Voilà pourquoi les femmes pleurent plus que les hommes..

    Attention : nous ne devons ni mépriser, ni réprimer ces sanglots. Les larmes provoquées par une grande émotion débarrassent l'organisme de substances chimiques responsables du stress. Le "QUID" lui-même estime que pleurer diminue le stress et la colère de 40 %.

    Jusqu'à preuve du contraire...Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, à vos mouchoirs !

     

    Les Larmes...!

     

    Les Larmes...!


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique