• LE SAVOIR-VIVRE

    Pour mieux vivre

    Règles d’or du savoir-vivre en société

    Pour mieux vivre

    Le savoir-vivre est extrêmement important pour la majorité d’entre nous. C’est parti pour une petite remise à niveau qui ne fera de mal à personne !

    Pour mieux vivre

    1. - Ne rendez jamais visite à quelqu’un sans l’avoir prévenu.

    Si quelqu’un vous rend visite sans vous prévenir,  vous pouvez vous permettre de l’accueillir en pyjama. Une lady anglaise a confié un jour que, lorsqu’elle voyait arriver un invité inattendu, elle mettait des chaussures, une capeline, et elle prenait un parapluie. Si elle avait envie de voir la personne, elle s’écriait : ” Quelle chance, je viens juste de rentrer ! “. Si elle n’appréciait pas cette personne : ” Ah, c’est dommage, je sors justement faire des courses ! “

    2. - À partir du moment où votre enfant a sa propre chambre, habituez-vous à frapper avant d’entrer.
    Il en fera de même quand il voudra entrer dans votre chambre. Cette règle s’applique également au bureau avec vos collaborateurs. 

    3. - Les règles pour payer l’addition dans un restaurant

    Si vous prononcez la phrase “, C’est moi qui invite “, cela veut dire que c’est vous qui payez. Ou-bien faites remettre la carte à chacun avant d’accepter la vôtre : le maître d’hôtel saura ainsi que vous prenez en charge l’addition.
    Si une femme invite un partenaire d’affaires dans un restaurant, c’est elle qui paie. Quand à la phrase “Allons dans un restaurant ” suppose que chacun paye son plat, à moins que l’homme propose de payer pour les deux ; à ce moment-là, la femme peut accepter d’être invitée.

    Ne vous lancez pas dans une lecture approfondie de la carte, mais faites rapidement votre choix et, surtout, ne souhaitez jamais “bon appétit”.

    4.  - Dans une voiture, on estime que la place la plus prestigieuse est celle qui se trouve derrière le chauffeur, et elle est destinée à une femme. 

    L’homme s’assied aux côtés de la femme et quand il descend de la voiture, il doit toujours tenir la porte et lui donner la main pour descendre. Si c’est l’homme qui conduit, il vaut mieux que la femme s’asseye aussi derrière lui. Cependant, indépendamment de la place qu’il occupera, l’homme doit toujours l’aider à en descendre. Dans la bienséance des affaires, dernièrement, les hommes transgressent cette règle de plus en plus, guidés par la devise des féministes : ” Dans les affaires, il n’y a ni d’homme ni de femme “

    5. – N’utilisez jamais la formule “Enchanté”

    Mais plutôt “Bonjour Monsieur, je suis ravi de faire votre connaissance”.  

    6. – Lorsque vous quittez un cocktail

    Saluez les personnes qui vous ont invité et celles rencontrées pour la première fois et que vous souhaitez revoir. 

    7. - Il est malpoli de dire que vous suivez un régime pendant un repas. 

    Au contraire, faites des compliments sur le repas, même si vous ne mangez rien. Il en est de même avec l’alcool, vous n’avez pas à raconter à tout le monde la raison pour laquelle vous ne buvez pas. Demandez un jus et mouillez vos lèvres.

    8. - Sujet tabou lors des conversations : politique, religion, argent.
    Une question inappropriée : ” Mon Dieu, regarde ce collier ! Combien il t’a coûté ?”. 

    Comment réagir ? Souriez poliment et répondez : “C’est un cadeau”, puis changez de sujet. 

    Si l’interlocuteur insiste, répondez : “Je préfère ne pas en parler”.

    9.Neuf choses qu’il faut garder secrètes : l’âge, le pouvoir d’acquisition, les disputes familiales, la religion, les problèmes de santé, les relations, les cadeaux, les honneurs et les malheurs.

    10. -Parler de ceux qui ne sont pas présents, est inadmissible.

    Par exemple, vous ne devez pas dire de mal de vos proches, vos collaborateurs, par exemple, de votre mari. Si votre mari est si méchant que ça, pourquoi ne divorcez-vous pas ? De la même façon, vous ne devez pas parler avec mépris de votre pays d’origine. ” Ce pays est rempli de misérables “. Dans ce cas, vous aussi vous êtes misérable.

    BONUS : Si le téléphone sonne dans le bureau de votre directeur

    Levez-vous et faîtes mine de partir. Le plus souvent, il vous fera signe de rester et appréciera votre geste.  

     

     

     

  • Pour mieux vivre

    Règles d’or du savoir-vivre en société

    Pour mieux vivre

    Le savoir-vivre est extrêmement important pour la majorité d’entre nous. C’est parti pour une petite remise à niveau qui ne fera de mal à personne !

    Pour mieux vivre

    1. - Ne rendez jamais visite à quelqu’un sans l’avoir prévenu.

    Si quelqu’un vous rend visite sans vous prévenir,  vous pouvez vous permettre de l’accueillir en pyjama. Une lady anglaise a confié un jour que, lorsqu’elle voyait arriver un invité inattendu, elle mettait des chaussures, une capeline, et elle prenait un parapluie. Si elle avait envie de voir la personne, elle s’écriait : ” Quelle chance, je viens juste de rentrer ! “. Si elle n’appréciait pas cette personne : ” Ah, c’est dommage, je sors justement faire des courses ! “

    2. - À partir du moment où votre enfant a sa propre chambre, habituez-vous à frapper avant d’entrer.
    Il en fera de même quand il voudra entrer dans votre chambre. Cette règle s’applique également au bureau avec vos collaborateurs. 

    3. - Les règles pour payer l’addition dans un restaurant

    Si vous prononcez la phrase “, C’est moi qui invite “, cela veut dire que c’est vous qui payez. Ou-bien faites remettre la carte à chacun avant d’accepter la vôtre : le maître d’hôtel saura ainsi que vous prenez en charge l’addition.
    Si une femme invite un partenaire d’affaires dans un restaurant, c’est elle qui paie. Quand à la phrase “Allons dans un restaurant ” suppose que chacun paye son plat, à moins que l’homme propose de payer pour les deux ; à ce moment-là, la femme peut accepter d’être invitée.

    Ne vous lancez pas dans une lecture approfondie de la carte, mais faites rapidement votre choix et, surtout, ne souhaitez jamais “bon appétit”.

    4.  - Dans une voiture, on estime que la place la plus prestigieuse est celle qui se trouve derrière le chauffeur, et elle est destinée à une femme. 

    L’homme s’assied aux côtés de la femme et quand il descend de la voiture, il doit toujours tenir la porte et lui donner la main pour descendre. Si c’est l’homme qui conduit, il vaut mieux que la femme s’asseye aussi derrière lui. Cependant, indépendamment de la place qu’il occupera, l’homme doit toujours l’aider à en descendre. Dans la bienséance des affaires, dernièrement, les hommes transgressent cette règle de plus en plus, guidés par la devise des féministes : ” Dans les affaires, il n’y a ni d’homme ni de femme “

    5. – N’utilisez jamais la formule “Enchanté”

    Mais plutôt “Bonjour Monsieur, je suis ravi de faire votre connaissance”.  

    6. – Lorsque vous quittez un cocktail

    Saluez les personnes qui vous ont invité et celles rencontrées pour la première fois et que vous souhaitez revoir. 

    7. - Il est malpoli de dire que vous suivez un régime pendant un repas. 

    Au contraire, faites des compliments sur le repas, même si vous ne mangez rien. Il en est de même avec l’alcool, vous n’avez pas à raconter à tout le monde la raison pour laquelle vous ne buvez pas. Demandez un jus et mouillez vos lèvres.

    8. - Sujet tabou lors des conversations : politique, religion, argent.
    Une question inappropriée : ” Mon Dieu, regarde ce collier ! Combien il t’a coûté ?”. 

    Comment réagir ? Souriez poliment et répondez : “C’est un cadeau”, puis changez de sujet. 

    Si l’interlocuteur insiste, répondez : “Je préfère ne pas en parler”.

    9.Neuf choses qu’il faut garder secrètes : l’âge, le pouvoir d’acquisition, les disputes familiales, la religion, les problèmes de santé, les relations, les cadeaux, les honneurs et les malheurs.

    10. -Parler de ceux qui ne sont pas présents, est inadmissible.

    Par exemple, vous ne devez pas dire de mal de vos proches, vos collaborateurs, par exemple, de votre mari. Si votre mari est si méchant que ça, pourquoi ne divorcez-vous pas ? De la même façon, vous ne devez pas parler avec mépris de votre pays d’origine. ” Ce pays est rempli de misérables “. Dans ce cas, vous aussi vous êtes misérable.

    BONUS : Si le téléphone sonne dans le bureau de votre directeur

    Levez-vous et faîtes mine de partir. Le plus souvent, il vous fera signe de rester et appréciera votre geste.  

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique