• Leçon de Sagesse

    Leçon de Sagesse

     Leçon de Sagesse

    Leçon de Sagesse

     

    Leçon de Sagesse

              On raconte  qu’un grand samouraï  vivait là-haut dans la montagne. On sait qu’il est vieux mais personne ne connait son âge exact. IL se consacrait désormais à enseigner les arts martiaux  « autodéfense » aux jeunes du village. Malgré son âge avancé, on murmurait qu’il était encore capable d’affronter n’importe quel adversaire.

               Un jour arriva un guerrier réputé pour son manque total de scrupules. Il était célèbre pour sa technique de provocation : il attendait que son adversaire fasse le premier mouvement et, doué d’une intelligence rare pour profiter des erreurs commises, il contre-attaquait avec la rapidité de l’éclair.

               Ce jeune et impatient guerrier n’avait jamais perdu un combat. Comme il connaissait la réputation du samouraï, il était venu pour le vaincre et accroître sa gloire.

              Tous les étudiants étaient opposés à cette idée, mais le vieux Maître accepta le défi. 
    Ils se réunirent tous sur une place de la ville et le jeune guerrier commença à insulter le vieux Maître. Il lui lança des pierres, lui cracha au visage, cria toutes les offenses connues – y compris à ses ancêtres.

               Pendant des heures, il fit tout pour le provoquer, mais le vieux resta impassible. A la tombée de la nuit, se sentant épuisé et humilié, l’impétueux guerrier se retira.
    Dépités d’avoir vu le Maître accepter autant d’insultes et de provocations, les élèves questionnèrent le Maître :
    - Comment avez-vous pu supporter une telle indignité ? Pourquoi ne vous êtes-vous pas servi de votre épée, même sachant que vous alliez perdre le combat, au lieu d’exhiber votre lâcheté devant nous tous ?
    - Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ? demanda le vieux samouraï.
    - A celui qui a essayé de le donner, répondit un des disciples.
    - Cela vaut aussi pour l’envie, la rage et les insultes, dit le Maître. Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur.

     

    Leçon de Sagesse

     

    Leçon de Sagesse

     

    « Quand vous m'insulterez, compter sur mon mépris,

    le plus vil d'entre vous pourrait s'y trouver pris »

     Leçon de Sagesse

     « L'insolent de caractère n'insulte que de temps en temps ;

    l'insolent de physionomie insulte toujours »

     Leçon de Sagesse

     

    Leçon de Sagesse

    « Le DictateurEtranges Limaces de mer »

  • Commentaires

    6
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 10:37

    Bonjour  Hamdibey

    Quand les premiers sont les derniers

    Bonne continuation

    De votre week end

    En retard en ce dimanche

    Sortie nocturne et coucher

    A l’heure de mettre

    Mes premiers messages

      Amitiés 

    Dans un ciel bleu 06° 10 h30

     accompagné du soleil

        56MELDIX77    

       le Briard     Breton     

    http://aveclaphoto.eklablog.com/

      

    Le jour même a des saisons : 

    Le matin

    Est le printemps du jour 

    Le soir en est l’automne,

    Il est moins salubre 

    DIDEROT

    5
    Jeudi 27 Novembre 2014 à 03:29

    Bonjour   Hamdibey

    Une semaine qui se termine

    Le mois qui suit le même chemin

    Une saison qui va s’esquiver

    Et puis moi je songe et rumine

    De quoi sera fait notre demain

    Pas un temps à nous faire rêver

    Toujours la grisaille qui domine

    Alors mes deux mains je joins

    Pour chuchoter un petit avé.

    Avec mes Amitiés 

    Pour passer un bon jeudi

        56MELDIX77    

       le Briard     Breton     

    http://aveclaphoto.eklablog.com/  

      

     Une rose d’automne 

    Est plus qu’une 

    Autre exquise. 

    Agrippa d’AUBIGNÉ

     

     

          

    4
    Mardi 25 Novembre 2014 à 03:50

    *Bonjour   Hamdibey

    Une température qui passe a un chiffre

    La petite laine qui s’épaissit

    La couleur du ciel en un seul ton

    La saison pressée de nous quitter

    Il est l’heure de prendre les précautions

    Pour ne pas se laisser aux mains

    D’une grippe pour nous mettre au lit

    Avec votre attention bon mardi

     Amitiés

        56MELDIX77    

       le Briard     Breton     

    http://aveclaphoto.eklablog.com/  

     


     Celui qui ajoute du vert au printemps,

     Des roses à l’automne,

     Du pourpre à de jeunes lièvres,

    Crée de la laideur

    Parce qu’il ment.

     RODIN  Auguste 

     

    3
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 04:16

     Bonjour  HAMDIBEY

    Un samedi de douceur

    Dans un ciel de grisaille

    Pas bon pour les douleurs

    Comme pour la taille

    Danger sur les routes

    Aux chaussées glissantes

    Pied léger au moindre doute

    De la conduite prudente

    Du calme et de la détente

     une  journée reposante

     

    Amitiés

    Bon dimanche

        56MELDIX77   

       le Briard     Breton    

    http://aveclaphoto.eklablog.com/ 

     

     

    Une santé

    Des lors florissante, éternelle,

    Vous ferait recueillir

    D’une automne nouvelle.

     

    Les nombreuses moissons.

     

      Jean  Baptiste

    ROUSSEAU 

     

          

    2
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 20:22

    Salam mon cher Hamdy

    Quel sage homme se Samouraï, il m'arrive (j'ai bien dit IL M'Arrive)  de rester de marbre face a ce genre de moments, mais bien souvent je réplique du tac au tac, parfois je me surprend a m'écouter  hiii hiii mes paroles dépassent mes pensées et arrivent  chez "l'autre" blessantes , rhoooo vilaine que je suis  yes winktongue 

    Bonne soirée mon cher Hamdy, boussas pour toi et ta famille. Jo

    1
    Jeudi 20 Novembre 2014 à 04:23

    Bonjour  Hamdibey

      Et oui ce n’est que moi

    Avec un matin bien froid

    En attendant plus de chaleur

    Dans quelques heures

    Tout comme hier avec un invité

    Et ce jusqu'à l’heure du thé

    Maître soleil c’est bien montré

    Dans les jardins et les prés

    Son amie la pluie était de repos

    Sans laisser le moindre dépôt

    En espérant ne pas me mouiller

    Bon jeudi bien ensoleillé.

     Amitiés

        56MELDIX77   

       le Briard     Breton    

    DEVINETTE    20/11/2014

    http://aveclaphoto.eklablog.com/ 

     

    L’automne

     Est un andante mélancolique

     Et gracieux qui prépare

     Admirablement

     Le solennel adagio de l’hiver.

    SAND George

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :