• Rosa Parks

    Rosa Parks

     

    Rosa Parks la femme qui a changé l’Amérique

     Rosa Parks

    Rosa ParksRosa Parks, née McCauley, était une noire américaine, couturière de son métier. Ayant épousé Raymond Parks, engagée dans la cause des droits civiques, elle s'impliqua dans des associations telles que le American Civil Rights Movement ou le National Association for the Advancement of Colored People.

    " Quand je songe au courage qui fut le sien, je ne peux m'empêcher de penser à tous ces militants qui luttent chaque jour aux quatre coins de la planète pour que soient respectés les droits fondamentaux des enfants, des femmes et des hommes. Le non de Rosa Parks  nous renvoie à notre propre dignité d'être humain et nous interpelle : qu'aurions-nous fait à sa place, ce 1er décembre 1955, dans le climat de haine qui régnait ? Aurions-nous rejoint les sièges du fond en baissant l'échine ou aurions-nous redressé la tête pour faire face à l'autorité raciste ?

          A l'âge de 42 ans, un acte de protestation simple en apparence va changer sa vie. Un soir, après une longue et fatigante journée de travail comme elle en vit tous les jours, elle s'asseoit dans le bus pour rentrer chez elle. Il est à préciser que le bus aux Etats-Unis à l'époque est " divisé " en plusieurs parties : à l'avant, les blancs, qui bien que ne représentant qu'un quart des utilisateurs de transports en commun, ont un espace réservé de même taille que les noirs, qui eux s'assoient à l'arrière, du moins lorsqu'il y a des places assises. Ces derniers sont d'ailleurs obligés de monter d'abord une première fois à l'avant, puis de descendre pour monter à l'arrière, en se dépêchant de peur que le conducteur, une fois le bus rempli, ne démarre sans les attendre... Le centre de l'autobus est une zone " charnière ", dans laquelle les noirs peuvent s'asseoir mais doivent abandonner leur place sitôt qu'un blanc arrive.

          C'est dans cette zone que Rosa Parks va s'installer ce soir-là. Peu après, un blanc monte dans le bus et lui demande sa place. Ô stupeur, elle refuse ! Le blanc, sidéré et furieux, appelle le conducteur. Celui-ci connaît Rosa qu'il a déjà expulsée d'un bus douze ans auparavant. Il réitère la demande d'abandonner sa place. Une nouvelle fois, elle refuse d'obtempérer. Le chauffeur se met en rage, descend et va chercher un policier.

    Rosa ParksRosa Parks est arrêtée et emprisonnée. On va lui faire un procès pour désordre public. Cependant, de nombreuses personnes, menées par un jeune pasteur noir, se sont réunis pour discuter du cas de Rosa. Elles décident de lancer un mouvement de boycott du bus. Des milliers de tracts sont distribués dans ce but, et " The Montgomery Advertiser ", qui est le journal noir local, incite ses lecteurs à participer au mouvement. Pendant ce temps, Mme Parks est jugée. Elle va être condamnée à une amende de 15 dollars, une lourde sanction pour une pauvre travailleuse noire.

          Cependant, le mouvement de boycott devient très important, tellement que le gouvernement ne peut plus l'ignorer. Pendant 381 jours, les noirs se passeront des bus. Ils finiront par obtenir l'annulation de la loi sur la ségrégation dans les transports. Le jeune pasteur qui menait le mouvement put alors entamer son grand combat contre le racisme et la ségrégation qui sévissaient alors partout aux Etats-Unis. Il y consacrera sa vie et deviendra une figure emblématique du combat non-violent. Son nom était Martin Luther King.

          Rosa Parks devint elle aussi une icône. Elle gagna le surnom de " mère du mouvement des droits civiques " et continua son engagement politique, mais dut déménager suite à des menaces.

          En octobre 2005, aux Etats-Unis, mourait une très vieille dame qui avait consacré son existence au service d'une cause : celle de la justice. Rosa est morte le 24 octobre 2005, à l'âge de 92 ans.

     

    Rosa Parks

    Elle reçoit le Prix de la Paix Rosa Parks en 1994 à Stockholm, en Suède,

    puis la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction décernée par l'exécutif américain en 1996, des mains de Bill Clinton.

    Rosa Parks

    Le bus dans lequel Rosa Parks est montée le 1er décembre 1955

    est maintenant exposé au Musée Henry Ford (Dearborn, Michigan).

    Rosa Parks

    source http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosa_Parks

     

    « DivertissantLa minute du rire »

  • Commentaires

    6
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 07:32

    Bonjour Hamdibey,je me dépêche de répondre aux coms, ce midi nous sommes invités à dîner.Bon dimanche,bisous

    5
    Dimanche 11 Novembre 2012 à 05:00

      


     


    BONJOUR HAMDIBEY


     JE VOUS SOUHAITE UNE


    BONNE JOURNEE DE DIMANCHE


    APRES LES GELEES DU PETIT MATIN


    AMICALEMENT


     56MELDIX77   


        le Briard        Breton 

    4
    Samedi 10 Novembre 2012 à 21:02

    salam et bonne fin de semaine

    une dame qui a beaucoup fait pour les USA

    amitiés à la famille

    3
    Samedi 10 Novembre 2012 à 08:43

    Qu'est ce qui a changé aujourd'hui? Le racisme change de visage mais ne change pas de nom, il n'existe pas de place dans ce monde ou l'on ne voit pas le racisme s'exercé sans impunité, et ce ne sont pas ceux qui militent qui sont les exemples

    amicalement

    Claude

    2
    Samedi 10 Novembre 2012 à 08:20

    Bonjour Hamdibey,merci pour cette article.Je ne connaissais pas !Passes un bon week-end,bisous

    1
    Samedi 10 Novembre 2012 à 04:34


    bonjourHAMDIBEY



      TEMPS DU JOUR



    AMICALEMENT



       56MELDIX77   



        le Briard     Breton 



    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :